Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fleurance - Page 5

  • septembre 2015

    Dimanche soir 6 septembre

    Ils sont tous les deux dans la salle a manger en train de ranger la vaisselle juste sortie de la machine. je les écoute parler et rire et c'est très agréable a entendre cette complicité qu'ils partagent! c'est juste naturel mais d'un seul coup je réalise que ...........

    --------------

    Il y a 10 mois

    Nous sommes en Equateur pour aller voir la jeune fille que nous parrainons avec l'association un enfant par la main. Nous l'avons rencontré et maintenant nous visitons le pays avec le groupe.

    Beaucoup de jolis paysages, des hôtels confortables quand nous avons de l'eau chaude et des repas que j'apprécie la plupart du temps. Nous faisons beaucoup de car et l'ambiance est majoritairement bonne.

    Des petits groupes se sont formés au fils des jours et des affinités. Nous sommes avec trois jeunes femmes au fond du car. C'est sympa ce qui fait passer le trajet plus agréable car vraiment certain parcours sont longs.Et parfois douloureux comme celui qui a blessé plusieurs personnes lorsque le car est passé trop vite sur un dos d’âne non indiqué. Les plus grosses blessures sont justement pour nos trois voisines. Elles souffrirons tout le reste du voyage et même après le retour en France, mais elles ont continué les visites et excursions avec le groupe très courageusement.

    Il y a eu aussi un trajet sur une route que je qualifie aujourd'hui de parcours de la mort car très étroit, beaucoup de virages a risque au bort du précipice, et une route défoncée. J'étais du coté fenêtre et a un moment j'avais l'impression que le car volait car la seule vision que j'avais étais ...RIEN... que du vide. Le chauffeur et notre guide ont  maudit les organisateurs et nous aussi! et ça a la nuit tombante. Une horreur.

    Puis au bout de deux semaines une partie du groupe est rentrée en France et nous avons poursuivie notre voyage aux Galapagos pour quatre jours sur un tout petit bateau. Les liens d'amitiés se sont encore renforcés avec Caro. et ce fut le retour a la maison.

    Avant de nous séparer nous nous promettons de se revoir nous trois avec Annick et Barbara.

    ..........

    Ce weekend.

    Elle sont arrivées toutes les trois depuis vendredi soir pour partager le weekend avec nous. Caro en avion et mon mari a été la chercher a l’aéroport dans l'après midi et Annick et Barbara sont arrivées  ensemble en voiture le soir.

    Retrouvailles émouvantes et des moments de pure bonheur. Nous avons passés deux journées inoubliables et pensons a renouveler ces réunions amicales.

    Annick et Barbara sont reparties et Caro reprend l'avion demain matin.

     

    Caro et mon mari sont tous les deux dans la salle a manger en train de ranger la vaisselle juste sortie de la machine. je les écoute parler et rire et c'est très agréable a entendre cette complicité qu'ils partagent! c'est juste naturel mais d'un seul coup je réalise que j'ai cru un instant que c'était ma fille qui discutait avec son père. Je réalise aussi que la présence de Caro avec nous est tout simplement comme une évidence, comme si nous avions toujours vécu ensemble. J'ai toujours pensé que nous vivions plusieurs vies alors peut être avons-nous étés proches dans une vie antérieure?

    Ce qui est sure c'est que tous les cinq nous continuerons a nous réunir pour des weekends sympas si tous sont d'accord.